TRAVERSÉE - pièce en français et en langue des signes québécoise

Texte Estelle Savasta

Traduction en Langue de signes québecoise Marie-Hélène Hamel

Mise en scène Milena Buziak

Avec Florence Blain Mbaye et Hodan Youssouf

9 au 20 novembre 2016

MAI (Montréal, arts interculturels)

 

Photo: Patricia Voumard« Youmna est belle. Elle est douce. Youmna est bonne et elle sent le vent. Youmna n’est pas ma mère et je voudrais qu’elle le soit. Les oreilles de Youmna ne marchent pas. Elle est née comme ça. Youmna m’apprend sa langue.  Et cette langue n’est qu’à nous. J’aime ça. Je m’appelle Nour. Youmna dit que je suis le Nour de ses yeux même si son ventre ne m’a jamais portée. »

Un jour, Nour doit quitter Youmna pour aller dans un pays où elle pourra manger à sa faim, où les filles peuvent aller à l’école et où, on lui dit, sa vraie mère l’attend.

« C’est comme une claque sur la figure. Et avec les claques il n’y a rien à faire. Juste attendre que le feu sur la joue s’éteigne, que l’humiliation et la colère fassent leur chemin. »

Nour part, habillée en garçon, avec des passeurs inconnus, une toute petite boite comme seul bagage et la promesse de l’ouvrir lors du premier jour de sa vie de femme. Alors commence la traversée. Alors commence un combat pour la survie.

Hodan Youssouf, actrice sourde d’origine somalienne, est Youmna et Florence Blain Mbaye, jeune actrice entendante d’origine montréalaise, est Nour. Sur scène, Nour et Youmna racontent, chacune dans leur langue. L’univers visuel est créé par l’artiste interdisciplinaire d’origine syrienne, Khadija Baker, qui utilise des cheveux humains pour composer l’imagerie vidéographique. La compositrice Diane Labrosse signe l’environnement sonore pour sa deuxième collaboration avec Voyageurs Immobiles (La femme corbeau, Théâtre Prospero 2013). La comédienne et mime Francine Alepin agit à titre de conseillère au mouvement. 

Traversée  est une histoire d’exil, d’héritages inconscients, de parcours intérieur, de séparation et de nécessaire reconstruction.